Apple
29 Décembre 2015 à 09h00 - 1850 vues

Pourquoi les développeurs entrent-ils dans une guerre des tranchées

Dans le domaine de l’informatique le choix du langage de développement n’est pas souvent la plus essentielle, mais plutôt de générer les applications utilisées.

Les développeurs ont tendance à suivre les stratégies académiciens, de réserver en future ses compétences et d’exploiter des nouveaux logiciels. De ce fait les honoraires s’élèvent avec cette stratégie-là, que la plupart des gens ne maitrisent pas.

Dans le débat du forum sur le programmeur et développeur qui reste une guerre sans fin, car chacun veut interdire l’usage de ses produits. Ce domaine d’exploitation de logiciels est parfois nécessaire dans une société. Le client est plutôt rassuré avec l’étalage de connaissance du consultant digital en accompagnant le client pour la transformation de la programmation logistique de la société. Les solutions devront être au choix pour satisfaire les besoins du client. Du pont de vue technique, et organisationnel, le consultant digital est devenu le complice du client pour ce projet d’innovation.

Chaque développeur a son rythme et sa capacité d’intégrer dans la grande communauté. Les cas à défendre sont diversifiés que choisir un meilleur développeur reste un phénomène complexe. Vu ces qualités demandées par les clients, le programmeur devrait avoir un premier plan et encore d’autres pour mener le projet de programmation demandé par le client.

C’est tout à fait à l’honneur des programmeurs de nos jours de ne pas perdre du temps à apprendre d’autres langages informatiques qui a besoin du temps et d’effort. Une fois réussit, cet apprentissage de nouveaux langages informatiques une fois sur le marché, pourrait gonfler les honoraires et la réputation du programmeur, mais pourrait bien évidemment rendre obsolète l’ancien langage.

C’est la grande raison de la guerre des tranchés entre les programmeurs, car l’apprentissage n’est pas à donner, le temps est compté et mes acquis ne se vantent pas, ils restent les meilleurs.